Skip to main content

Juin est un mois complet. Ce n’est pas seulement le Mois des aînés ; c’est aussi le Mois de la santé des hommes. À mesure que les hommes vieillissent, ils deviennent plus sensibles à divers problèmes de santé. Ces conditions peuvent avoir un impact significatif sur leur qualité de vie, mais grâce à une gestion proactive et à des mesures préventives, bon nombre de ces problèmes de santé peuvent être atténués. Voici les principaux problèmes de santé qui touchent les hommes âgés et quelques moyens de les combattre :

Maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires, notamment les maladies cardiaques, l’hypertension et les accidents vasculaires cérébraux, constituent l’une des principales préoccupations en matière de santé des hommes âgés. Des facteurs de risque tels que l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le tabagisme, l’obésité et un mode de vie sédentaire contribuent à ces conditions. Des dépistages réguliers et des modifications du mode de vie, comme une alimentation saine pour le cœur et une activité physique régulière, sont essentiels à la prévention et à la gestion.

Problèmes de prostate

Les problèmes de prostate, notamment l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) et le cancer de la prostate, sont fréquents chez les hommes âgés. L’HBP est une hypertrophie non cancéreuse de la prostate qui peut provoquer des problèmes urinaires. Le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus courants chez les hommes. Des examens réguliers de la prostate et des discussions avec les prestataires de soins de santé sur la santé de la prostate sont importants pour une détection et un traitement précoces.

Diabète

Le diabète de type 2 est répandu chez les hommes âgés, souvent lié à l’obésité et à l’inactivité. Le diabète peut entraîner des complications telles que des maladies cardiaques, des maladies rénales, des neuropathies et des problèmes de vision. La gestion de la glycémie par le biais d’un régime alimentaire, d’exercices physiques et de médicaments est essentielle pour prévenir ces complications.

Ostéoporose et santé osseuse

Bien que l’ostéoporose soit souvent considérée comme un problème de santé féminin, les hommes sont également à risque, particulièrement en vieillissant. Une densité osseuse réduite augmente le risque de fractures. Des exercices de mise en charge, un apport adéquat en calcium et en vitamine D et des médicaments peuvent aider à maintenir la santé des os.

Maladies respiratoires

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et d’autres affections respiratoires sont courantes chez les hommes âgés, en particulier ceux qui ont des antécédents de tabagisme. La gestion des symptômes au moyen de médicaments, d’une rééducation pulmonaire et de changements de mode de vie est cruciale pour améliorer la qualité de vie.

Déclin cognitif

Le déclin cognitif, notamment la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence, touche de nombreux hommes âgés. S’engager dans des activités mentalement stimulantes, maintenir des liens sociaux et gérer les facteurs de risque cardiovasculaire peuvent aider à réduire le risque de déclin cognitif.

Problèmes de santé mentale

La dépression et l’anxiété sont des préoccupations importantes chez les hommes âgés, mais elles ne sont souvent ni diagnostiquées ni traitées. L’isolement social, les problèmes de santé et la perte d’êtres chers peuvent contribuer aux problèmes de santé mentale. Rechercher le soutien de professionnels de la santé mentale et rester en contact avec la famille et les amis sont importants pour le bien-être émotionnel.

Santé urinaire et sexuelle

L’incontinence urinaire et la dysfonction érectile sont fréquentes chez les hommes âgés. Ces problèmes peuvent affecter la qualité de vie et l’estime de soi. Des traitements sont disponibles et les hommes devraient se sentir encouragés à discuter de ces préoccupations avec leurs prestataires de soins de santé.

Perte d’audition et de vision

La perte auditive et visuelle liée à l’âge est courante et peut avoir un impact sur la communication et l’indépendance. Des dépistages réguliers, l’utilisation d’appareils auditifs et de verres correcteurs peuvent aider à gérer ces conditions.

En abordant ces problèmes de santé de manière proactive, les hommes âgés peuvent conserver leur indépendance, améliorer leur qualité de vie et profiter de leurs dernières années avec une meilleure santé et une meilleure vitalité. Des contrôles réguliers, des choix de vie sains et une communication ouverte avec les prestataires de soins de santé sont des stratégies clés pour gérer les défis de santé associés au vieillissement.

Carefor offre des services de soins de santé à domicile à ceux qui ne peuvent pas accéder aux soins de santé dans la communauté. Pour en savoir plus sur les services de soins à domicile à Ottawa, visitez notre site Web ou contactez votre fournisseur de soins de santé.

Le 15 juin est la Journée mondiale de la maltraitance des personnes âgées et une journée pour parler des effets de la maltraitance des personnes âgées sur plus de 200 000 Canadiens qui en souffrent chaque année. La maltraitance des personnes âgées est un problème grave qui touche de nombreuses personnes âgées, se manifestant souvent par des mauvais traitements physiques, émotionnels, financiers ou par négligence. À Ottawa, une gamme de ressources et d’organisations sont disponibles pour aider à prévenir et à lutter contre la maltraitance des personnes âgées, en veillant à ce que la population âgée reçoive les soins et le respect qu’elle mérite.

L’une des principales ressources à Ottawa est le Service d’intervention et de référence en matière de maltraitance envers les personnes âgées, qui fait partie du Programme de soutien aux personnes âgées d’Ottawa. Ce service offre une ligne d’assistance confidentielle (613-596-5626, poste 230) où les personnes âgées, les soignants et les personnes concernées peuvent signaler un abus et recevoir des conseils. Le service propose des références vers des agences appropriées pour un soutien juridique, financier et émotionnel, garantissant ainsi que les victimes reçoivent une assistance complète.

Carefor gère le programme de prévention de la maltraitance des personnes âgées. Ce programme fournit des services confidentiels qui protègent les personnes âgées victimes de maltraitance grâce à des interventions, du soutien, des consultations et des références communautaires. Nous offrons des services de soutien communautaire à Ottawa et dans les comtés de l’Est, notamment Cornwall, Prescott-Russell, Stormont, Dundas, Glengarry et Akwesasne. Des lits de crise à court terme sont également disponibles pour les personnes âgées jusqu’à ce que des dispositions permanentes et plus sûres soient prises.

Elder Abuse Prevention Ontario (EAPO) est l’organisation provinciale qui s’engage avec plus de 40 réseaux locaux de lutte contre la maltraitance des personnes âgées à travers l’Ontario, pour répondre aux besoins uniques de leur communauté locale en matière de prévention de la maltraitance des personnes âgées. L’EAPO propose des informations telles que des fiches d’information sur une variété de sujets liés à la maltraitance des personnes âgées. Des ressources juridiques sont également disponibles par l’intermédiaire de l’Advocacy Centre for the Elderly (ACE), une clinique juridique communautaire qui fournit des services juridiques gratuits aux personnes âgées à faible revenu. ACE aide à résoudre les problèmes liés à la maltraitance des personnes âgées, notamment en naviguant dans le système juridique, en comprenant les droits et en intentant une action en justice si nécessaire.

Pour ceux qui recherchent un soutien émotionnel et psychologique, le Centre de détresse d’Ottawa et de la région offre une ligne d’écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (613-238-3311), où les personnes âgées peuvent parler de leurs préoccupations à des bénévoles qualifiés. Le centre fournit également des informations sur les groupes de soutien locaux et les services de conseil.

Il existe également des informations sur la maltraitance des personnes âgées de la province de l’Ontario, telles que les types de maltraitance, l’identification si quelqu’un est maltraité et ce qu’il faut faire si vous ou quelqu’un que vous connaissez êtes maltraité.

L’implication de la communauté est essentielle pour prévenir la maltraitance des personnes âgées. Les centres communautaires et les organismes pour personnes âgées d’Ottawa organisent fréquemment des événements et des ateliers pour sensibiliser le public à la maltraitance des personnes âgées et promouvoir une culture de respect et de soins pour les personnes âgées.

La prévention de la maltraitance des personnes âgées à Ottawa nécessite un effort coordonné impliquant diverses ressources locales. En tirant parti de ces services, la communauté peut travailler ensemble pour protéger et soutenir sa population âgée, en garantissant qu’elle vive en sécurité et dans la dignité.

Chez Carefor, nous croyons que notre force réside dans la diversité de nos collaborateurs et l’inclusivité de nos pratiques. Notre engagement en faveur de l’équité, de la diversité, de l’inclusion et de la lutte contre le racisme (EDI-AR) est plus qu’une simple politique ; c’est un élément essentiel de notre chemin vers l’excellence.

Dans le cadre de notre nouveau plan stratégique, nous travaillons à une meilleure compréhension de l’EDI-AR au sein de notre organisation et à la création de changements significatifs pour soutenir une main-d’œuvre plus engagée et connectée.

Avec l’aide de consultants en équité, diversité, inclusion et lutte contre le racisme, nous avons étudié le paysage actuel chez Carefor pour mieux comprendre les besoins, les expériences et les obstacles de notre personnel. Nous en sommes maintenant aux dernières étapes du développement de notre stratégie EDI-AR, dont la mise en œuvre débutera au cours de l’été. Notre objectif est que notre stratégie EDI-AR s’intègre dans tous les aspects de notre travail alors que nous évaluons, reconnaissons et agissons sur les moyens par lesquels nous pouvons être plus inclusifs envers tout notre personnel.

Carefor s’engage à favoriser l’inclusion et la diversité. Nous reconnaissons l’importance de créer un lieu de travail où tous les employés peuvent s’exprimer authentiquement au travail sans crainte de discrimination ou d’exclusion et être une organisation qui fournit les meilleurs soins à tous. Nous célébrons la diversité au sein de notre communauté et reconnaissons que notre force réside dans l’entraide et le soutien mutuel.

Carefor est fier d’être aux côtés des membres de notre communauté 2SLGBTQ+. Nous nous engageons à favoriser un environnement dans lequel chacun se sent en sécurité, valorisé et inclus, quelle que soit son orientation sexuelle, son identité de genre ou son expression de genre.

Le Mois de la fierté est non seulement un moment pour reconnaître et célébrer la communauté 2SLGBTQI+, mais aussi un moment pour accepter et encourager nos différences. En soutenant notre communauté 2SLGBTQ+, nous défendons ces valeurs et enrichissons notre organisation avec des perspectives et des expériences diverses.

Bonne fierté à tous !

Steve Perry
Président et PDG

Comme pour tout, le coût des maisons de retraite augmente, ce qui rend encore plus difficile de trouver la bonne maison de retraite avec un budget limité. Pour cette raison, trouver une maison de retraite abordable nécessite une planification minutieuse, des recherches et une compréhension approfondie de vos besoins et de vos contraintes financières. Voici quelques étapes pour vous aider à prendre une décision éclairée :

1. Évaluez vos besoins et vos préférences

Commencez par identifier vos besoins et préférences spécifiques. Tenez compte de facteurs tels que le niveau de soins requis (vie autonome, résidence-services ou soins infirmiers), l’emplacement préféré et les commodités souhaitées. Faites une liste des incontournables et des incontournables pour clarifier ce qui est essentiel à votre confort et à votre bien-être.

2. Recherchez des options gouvernementales et à but non lucratif

Au Canada, les maisons de retraite subventionnées par le gouvernement et les organismes sans but lucratif offrent souvent des options plus abordables. Les gouvernements provinciaux et territoriaux offrent divers programmes pour aider les personnes âgées à se loger. Par exemple, le système des foyers de soins de longue durée de l’Ontario offre des soins subventionnés aux personnes âgées admissibles. Recherchez ce qui est disponible dans votre région et comprenez les critères d’éligibilité à ces programmes.

3. Utiliser les ressources en ligne

Plusieurs sites Web peuvent vous aider à comparer les résidences pour personnes âgées à travers le Canada. Des plateformes comme RetirementHomes.com, ComfortLife.ca et le Guide de la communauté des retraités du Canada proposent des bases de données consultables, des avis d’utilisateurs et des descriptions détaillées des établissements. Utilisez ces outils pour créer une liste restreinte de maisons potentielles dans les limites de votre budget.

4. Visiter et évaluer les installations

Une fois que vous avez une liste restreinte, visitez les installations en personne. Faites attention à la propreté, au ratio personnel/résidents, à la qualité de la nourriture et à l’atmosphère générale. Parlez avec les résidents et le personnel actuels pour avoir une idée de la communauté et du niveau de soins fournis. Ces visites sont cruciales pour garantir que l’établissement répond à vos normes et vous donne l’impression d’être un endroit que vous pourriez appeler chez vous.

5. Considérez tous les coûts

Lorsque vous évaluez une maison de retraite, tenez compte de tous les coûts associés, pas seulement du tarif de base. Certains établissements peuvent facturer des frais supplémentaires pour des services tels que le ménage, les repas ou les soins médicaux. Assurez-vous de bien comprendre l’intégralité de l’engagement financier avant de prendre une décision. Il est également judicieux de se renseigner sur les programmes d’aide financière que l’établissement pourrait proposer.

6. Consultez les conseillers financiers et la famille

Enfin, faites appel à un conseiller financier pour vous aider à gérer efficacement votre budget et explorer toutes les options financières. Discutez de vos projets avec les membres de votre famille pour obtenir leur avis et leur soutien.

Conclusion

Trouver une maison de retraite abordable mais de haute qualité implique une planification minutieuse, des recherches approfondies et l’utilisation des ressources disponibles. En prenant le temps d’évaluer vos besoins, de comparer les options et de visiter les installations, vous pouvez trouver une maison de retraite qui correspond à votre budget et offre un environnement confortable et bienveillant pour vos années d’or.

Deux options pour les personnes à la recherche de maisons de retraite dans le comté de Pembroke-Renfrew sont le Carefor Civic Complex et le Carefor Mackay Centre, qui sont les deux maisons de retraite les plus abordables de la vallée de l’Outaouais. Contactez-nous ou venez nous rendre visite pour en savoir plus.

Finding the right dementia care retirement home in Ottawa is crucial for ensuring that your loved one receives the specialized care and support they need. In Ottawa there are a variety of options, but navigating through them to find the perfect fit requires careful consideration of several factors.

1. Comprendre les besoins en matière de soins liés à la démence

Les maisons de retraite pour personnes atteintes de démence s’adressent spécifiquement aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence. Ces installations offrent un environnement sûr et favorable, souvent avec des activités et des thérapies sur mesure pour améliorer la qualité de vie des résidents. Il est important d’évaluer le niveau de soins dont votre proche a besoin, de la supervision de base au soutien médical intensif. Les facteurs à considérer sont la mobilité, l’errance, les tendances agressives et les soins personnels. Différentes maisons soutiennent différentes capacités et différents besoins.

2. Recherche d’installations

Commencez par dresser une liste des foyers de soins pour personnes atteintes de démence à Ottawa. Des ressources comme l’Association des communautés de retraités de l’Ontario (ORCA) et le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain peuvent fournir des informations et des recommandations précieuses. Des plateformes comme RetirementHomes.com et ComfortLife.ca proposent des bases de données consultables, des avis d’utilisateurs et des descriptions détaillées des installations. Utilisez ces outils pour créer une liste restreinte de maisons potentielles dans les limites de votre budget.

3. Visite et évaluation des maisons

Une fois que vous avez une liste, visitez chaque établissement. Lors de vos visites, respectez la propreté, les mesures de sécurité et l’ambiance générale. Discutez avec le personnel pour comprendre ses qualifications, son expérience et le ratio personnel/résidents. Faites attention à la façon dont les résidents sont traités et s’ils semblent satisfaits et bien soignés.

4. Programmes et thérapies spécialisés

Recherchez des foyers qui offrent des programmes spécialisés pour les patients atteints de démence. Ceux-ci peuvent inclure des programmes de soins de la mémoire, des thérapies cognitives et des activités récréatives conçues pour stimuler les fonctions mentales et améliorer les interactions sociales. Les installations dotées de salles sensorielles et de jardins thérapeutiques peuvent offrir des avantages supplémentaires.

5. Services médicaux et de soins personnels

Veiller à ce que le domicile fournisse des soins médicaux complets, y compris des évaluations de santé régulières, la gestion des médicaments et l’accès à des professionnels de la santé. Les services de soins personnels, tels que l’aide aux activités de la vie quotidienne, devraient également être une priorité. Certains foyers peuvent également proposer des régimes alimentaires spécialisés et des plans de repas adaptés aux besoins des résidents.

6. Coûts et planification financière

Comprendre le coût est essentiel. Les soins liés à la démence peuvent être coûteux, il est donc important de discuter des frais et de ce qu’ils incluent. Renseignez-vous sur les coûts supplémentaires potentiels pour les services supplémentaires.

7. Considérations juridiques et éthiques

Vérifiez que l’installation est agréée et accréditée par les autorités compétentes. Cela garantit le respect des réglementations et des normes de soins provinciales. Les pratiques éthiques, la transparence des opérations et le respect des droits des résidents sont également des indicateurs clés d’une maison de retraite réputée.

8. Obtenir des recommandations

Recherchez des recommandations auprès des prestataires de soins de santé, des amis et des groupes de soutien. Les expériences personnelles peuvent fournir des informations allant au-delà de ce que proposent les brochures et les sites Web.

Trouver la bonne maison de retraite pour personnes atteintes de démence à Ottawa nécessite une recherche approfondie et une évaluation minutieuse. En vous concentrant sur les besoins spécifiques de votre proche et en tenant compte de divers facteurs tels que les programmes spécialisés, les soins médicaux et l’environnement global, vous pouvez prendre une décision éclairée qui garantit sa sécurité, son confort et son bien-être. Le Richmond Care Home de Carefor est une maison de retraite située dans le sud-ouest d’Ottawa qui offre des soins personnalisés aux femmes vivant avec la maladie d’Alzheimer et la démence. Pour en savoir plus sur Richmond Care Home et sur la façon dont elle pourrait être la maison de retraite idéale pour votre proche, visitez notre site Web.

Une chose qui rend la vallée de l’Outaouais unique est la résistance de ses résidents. Il y a quelque chose dans le fait d’être « de la Vallée ». Les gens en sont fiers.

Dans les communautés qui s’étendent à travers le comté de Renfrew, y compris les villes et les zones rurales intermédiaires, vivent un peu plus de 100 000 personnes. À Pembroke, le pourcentage de résidents de plus de 65 ans est de 26 %. Pour le reste du pays, c’est 20 %.

Certains pourraient dire que c’est un bon endroit pour vieillir. Mais est-ce le cas de tout le monde ? Si vous avez les moyens, alors d’accord. Mais si vous vivez avec un revenu fixe, comme c’est le cas de nombreuses personnes âgées du comté de Renfrew, l’augmentation du coût de la vie diminue leur capacité à se permettre les produits de base tels que le transport, la nourriture et le logement.

Cela entraîne un effet de chaîne avec un accès limité à la nourriture et aux soins de santé, empêchant les personnes de continuer à vivre chez elles. En tant qu’organisme caritatif à but non lucratif, le rôle de Carefor est d’aider à combler l’écart entre les personnes âgées et les services communautaires et un mode de vie abordable.

Accès aux soins de santé

Le transport médical non urgent de Carefor récupère les personnes âgées et les transporte à leurs rendez-vous médicaux. Le comté de Renfrew n’ayant pas de système de transport en commun et les alternatives privées étant limitées et coûteuses, le programme de transport de Carefor offre une alternative plus abordable pour permettre aux personnes âgées de se rendre aux endroits dont elles ont le plus besoin. Sans accès aux rendez-vous médicaux, les personnes âgées risquent de ne pas y avoir accès, ce qui augmente le risque d’hospitalisation.

Insécurité alimentaire

Partout dans la vallée de l’Outaouais, des personnes âgées vivent seules. Beaucoup, pour une raison quelconque, ne cuisinent plus autant qu’avant. Peut-être s’agit-il de n’avoir personne d’autre pour qui cuisiner ; peut-être qu’un proche en avait toujours pris soin ; peut-être qu’ils ne peuvent tout simplement plus se rendre à l’épicerie comme avant.

Le programme de livraison de repas surgelés de Carefor apporte des repas préparés directement à la porte des gens afin qu’ils aient plus facilement accès à des aliments bons et nutritifs. « Ces programmes deviennent de plus en plus essentiels », déclare Alice Grenon, gestionnaire des services de soutien communautaire de Carefor. « Nous voyons non seulement plus de personnes âgées dans nos communautés, mais avec le coût de la vie, les gens ont du mal à se permettre des choses de base qu’ils auraient pu avoir auparavant.

Insécurité du logement

La grande majorité des gens souhaitent vieillir chez eux, mais pour certains, ce n’est pas toujours la meilleure option. Avec des soutiens limités, de nombreuses personnes âgées sont isolées et vieillissent seules. Cela peut être dangereux pour beaucoup, les poussant à rechercher d’autres options. Mais si vous bénéficiez d’une pension du gouvernement sans autres sources de soutien financier, où pouvez-vous vous adresser ?

De nombreuses maisons de retraite sont hors de portée des personnes âgées à faible revenu, ce qui laisse un écart entre elles et les autres alternatives : hôpital, soins de longue durée et sans-abri. Les deux maisons de retraite de Carefor, Carefor Civic Complex et Carefor Mackay Centre, comblent cette lacune en offrant un hébergement aux personnes ayant des moyens et des options limités.

Ce que les gens ne voient souvent pas dans ces deux maisons de retraite, ce sont les soutiens intégrés qui existent pour les résidents. « Nous voyons de plus en plus de personnes venir nous voir avec des problèmes de santé physique et mentale complexes », déclare Sharon Maye, directrice des services des maisons de retraite. « Ici, nous offrons des services spécialisés tels que des services de vie autonome et des soutiens en santé mentale qui aident les personnes confrontées à des défis plus complexes. »

Bien que de grands bâtiments, ce que vous ne pouvez pas voir lorsque vous regardez Civic et Mackay de l’extérieur, ce sont les communautés intimes et les relations entre le personnel et les résidents, et entre les résidents entre eux. Il y a une ambiance familiale dans les maisons et les gens veillent les uns sur les autres. Les gens comprennent ce que les autres ont vécu et d’où ils viennent, et ils s’entraident pour ressentir un sentiment d’appartenance.

Pour en savoir plus sur nos résidences pour retraités à Pembroke ou sur nos services de soutien communautaire, veuillez visiter notre site Web.

À une époque où l’acuité mentale est valorisée, la recherche de méthodes permettant d’éviter le déclin cognitif s’est intensifiée. Alors que les casse-tête et les énigmes sont depuis longtemps considérés comme les champions de la santé cognitive, des recherches récentes suggèrent que l’activité physique pourrait être la clé pour maintenir un esprit vif jusqu’à un âge avancé.

Pratiquer une activité physique régulière n’est pas seulement bénéfique pour le corps ; il offre également de nombreux avantages pour la fonction cognitive. De nombreuses études ont montré que l’exercice peut renforcer les capacités cognitives telles que la mémoire, l’attention et la prise de décision. De plus, l’activité physique a été associée à une réduction du risque de déficience cognitive et de démence.

Alors, quels types d’activités physiques sont particulièrement efficaces pour prévenir le déclin cognitif ?

Exercice aérobique : les activités qui font battre votre cœur et faire circuler votre sang, comme la marche, la course, la natation ou le vélo, sont excellentes pour la santé du cerveau. L’exercice aérobique augmente le flux sanguin riche en oxygène vers le cerveau, favorisant ainsi la croissance de nouveaux neurones et améliorant les connexions synaptiques, essentielles à l’apprentissage et à la mémoire.

Entraînement en force : développer des muscles ne consiste pas seulement à paraître en forme ; cela présente également de profonds avantages pour le cerveau. Les exercices de musculation, comme soulever des poids ou utiliser des bandes de résistance, peuvent améliorer la fonction cognitive en augmentant les niveaux de facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), une protéine qui soutient la croissance et le maintien des neurones.

Yoga et Tai Chi : Ces pratiques corps-esprit combinent des mouvements doux avec une respiration et une méditation ciblées. La recherche suggère que la pratique régulière du yoga ou du tai-chi peut améliorer la fonction cognitive, réduire le stress et améliorer la santé globale du cerveau. Ces activités peuvent également contribuer à atténuer les effets du vieillissement sur le cerveau en favorisant la relaxation et en réduisant l’inflammation.

Danse : Qu’il s’agisse de danse de salon, de salsa ou de deux pas, la danse offre une façon amusante et engageante de rester physiquement actif tout en stimulant votre cerveau. L’apprentissage de nouvelles routines de danse nécessite de la coordination, de la mémoire et une conscience spatiale, qui sont toutes vitales pour la fonction cognitive. De plus, la danse est une activité sociale qui peut favoriser davantage la santé cérébrale en réduisant les sentiments de solitude et d’isolement.

Mouvement de pleine conscience : des activités comme le qigong ou la marche en pleine conscience combinent le mouvement physique avec des pratiques de pleine conscience, favorisant une connexion profonde entre le corps et l’esprit. Ces exercices doux favorisent la relaxation, réduisent le stress et améliorent la fonction cognitive en encourageant la conscience du moment présent et la clarté mentale.

L’intégration de ces activités physiques à votre routine quotidienne peut avoir des effets profonds sur votre santé cognitive. Visez au moins 150 minutes d’exercices aérobiques d’intensité modérée par semaine, ainsi que deux jours ou plus d’entraînement en force et une pratique régulière d’activités corps-esprit. En restant actif physiquement et mentalement, vous pouvez garder votre esprit vif et résilient en vieillissant.

De nombreux programmes de Carefor intègrent l’activité physique. Que ce soit dans nos maisons de retraite à Pembroke, dans nos programmes de jour pour adultes pour personnes atteintes de démence à Ottawa ou dans nos centres de soutien pour personnes âgées des comtés de l’Est, rester en mouvement fait partie du programme.

Alors que les seniors continuent d’adopter un mode de vie actif et dynamique, l’importance de la flexibilité et de la mobilité ne peut être surestimée. L’intégration d’exercices d’étirement dans les routines quotidiennes joue un rôle essentiel dans le maintien de la santé des articulations, la prévention des blessures et la promotion du bien-être général. Dans ce guide, nous explorons des conseils d’étirement essentiels adaptés aux personnes âgées, favorisant ainsi un vieillissement actif.

Commencez lentement, progressez progressivement

L’une des règles d’or des étirements pour les seniors est de commencer lentement et de progresser progressivement. Avant de se lancer dans les étirements, il est crucial d’échauffer le corps. Des activités aérobiques douces telles que la marche ou le vélo pendant 5 à 10 minutes augmentent le flux sanguin vers les muscles, les préparant ainsi aux exercices d’étirement. Cela aide à prévenir les blessures et garantit un étirement plus efficace.

Commencez par des étirements doux et dynamiques qui sollicitent les principaux groupes musculaires. Étirez les principaux groupes musculaires, notamment les ischio-jambiers, les quadriceps, les mollets, les épaules et le bas du dos. Ces zones sont particulièrement sujettes aux raideurs et des étirements réguliers peuvent améliorer l’amplitude des mouvements et atténuer l’inconfort.

À mesure que la flexibilité s’améliore, les personnes âgées peuvent introduire des étirements statiques, en maintenant chaque position pendant environ 15 à 30 secondes. Assurez-vous de porter une attention particulière à votre corps et évitez de sortir de votre zone de confort. L’inconfort est normal lors des étirements, mais la douleur doit être évitée.

Si un étirement est douloureux, il est essentiel de lever le pied et de consulter un professionnel de santé si nécessaire. Pour ceux qui découvrent les étirements ou les personnes ayant des problèmes de santé existants, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur de fitness certifié. Ils peuvent fournir des conseils personnalisés, en tenant compte des besoins et des limites de santé de chacun.

Profitez du processus

Les étirements devraient être une expérience agréable et rajeunissante. Les seniors sont encouragés à adopter le processus, à célébrer les petites victoires et à apprécier l’impact positif des étirements sur leur bien-être général.

Pour profiter pleinement des bienfaits des étirements, essayez de rester sur la bonne voie et de vous étirer régulièrement. Visez au moins 10 à 15 minutes d’exercices d’étirement presque tous les jours de la semaine. Cette pratique régulière contribue à une meilleure flexibilité et à une meilleure mobilité globale.

Même si la cohérence est essentielle, il est également important de changer les choses de temps en temps. Essayez des activités telles que des exercices d’équilibre et des exercices sur chaise comme le yoga sur chaise. Pour les personnes âgées à mobilité réduite ou ayant des problèmes d’équilibre, les exercices sur chaise offrent une alternative sûre et efficace.

Les étirements assis peuvent cibler divers groupes musculaires, offrant ainsi les avantages de la flexibilité sans exercer de pression sur les articulations. Les exercices d’équilibre, y compris les étirements impliquant l’équilibre sur une jambe, sont essentiels pour les personnes âgées. Ces exercices améliorent la stabilité et réduisent le risque de chutes, une préoccupation courante chez les personnes âgées. Alors que les seniors se lancent dans leur démarche visant à maintenir un mode de vie actif et sain, l’intégration de ces conseils d’étirement dans leur routine quotidienne peut changer la donne. Dans les maisons de retraite Carefor de l’ouest d’Ottawa et de Pembroke-Renfrew Country, nous fournissons à nos résidents un calendrier complet d’activités qui présente de nombreuses occasions pour nos résidents de faire de l’exercice et de s’étirer pour les aider à maintenir leur mobilité et leur flexibilité. Grâce à ces activités et à d’autres, notamment le bingo, les cartes et les jeux-questionnaires, nous visons à créer un environnement accueillant qui contribuera à favoriser un sentiment de communauté.

Imaginez que vous cuisinez vous-même chaque jour. Pendant des années, vous préparez quotidiennement le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Puis, un jour, vous constatez que vous n’avez plus l’énergie physique pour cuisiner aussi souvent et vous êtes obligé de trouver un autre moyen de vous procurer de la nourriture. Ou peut-être que quelqu’un a cuisiné pour vous, quelqu’un à qui vous teniez, et quand il décède, vous ne savez pas quoi faire. C’est une réalité pour de nombreuses personnes âgées, qui ont besoin d’un accès constant non seulement à des ingrédients nutritifs, mais aussi à des moyens réalisables de les préparer.

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables au sort de l’insécurité alimentaire. Dans un monde où les prix des denrées alimentaires ne cessent d’augmenter, les personnes âgées doivent également faire face à d’autres obstacles, comme l’incapacité de rester debout devant une cuisinière pendant de longues périodes ou le manque de moyens de transport pour faire leurs courses. L’insécurité alimentaire n’est pas seulement une question de prix alimentaires, il y a aussi le facteur complexe de l’accessibilité, en particulier pour les communautés vulnérables.

Dans le comté de Pembroke-Renfrew, où de nombreuses personnes âgées souffrent d’insécurité alimentaire, le service de livraison de repas surgelés de Carefor s’est avéré une ressource précieuse. Depuis plus de deux décennies, Carefor est un pilier de soutien pour les communautés vulnérables, en particulier les personnes âgées et les personnes handicapées confrontées à l’isolement et à un accès limité aux aliments frais.

En s’approvisionnant auprès du fournisseur local Griffith Farms et en préparant avec amour les repas avant de les surgeler, la livraison d’aliments surgelés de Carefor garantit à la fois la commodité et la qualité nutritionnelle. Le service s’avère bénéfique, en particulier dans les zones rurales où les courses alimentaires traditionnelles sont souvent peu pratiques en raison des problèmes de transport.

« Nous cherchons toujours à combler une lacune dans la communauté », explique Janna Wood, coordonnatrice du programme de livraison. Pour elle, l’importance est d’offrir aux personnes âgées une option facile en matière de repas nutritionnels, accessibles avec peu d’effort physique ou mental. Cela permet aux personnes âgées et aux adultes handicapés de rester indépendants le plus longtemps possible, ce qui les aide à rester chez eux et à éviter les soins de longue durée ou les séjours à l’hôpital. En fin de compte, cela donne des choix aux gens.

Cependant, la dure réalité de la hausse des prix alimentaires souligne une dure vérité : même si le service de Carefor s’attaque immédiatement à la faim, son coût peut créer des obstacles pour ceux qui en ont le plus besoin. En fin de compte, même si cela constitue une protection vitale contre l’insécurité alimentaire, les solutions à long terme nécessitent des changements systémiques, tels que des subventions gouvernementales et des initiatives communautaires.

Essentiellement, le service de livraison de repas surgelés de Carefor représente la résilience face à l’adversité, offrant subsistance et dignité à ceux qui sont aux prises avec l’insécurité alimentaire. C’est un témoignage de compassion et de solidarité communautaire, s’efforçant de combler les écarts et de nourrir les esprits en ces temps incertains. Si vous résidez dans le comté de Pembroke-Renfrew, cela pourrait être une option utile pour vous.

Pour en savoir plus sur le programme de repas surgelés de Carefor et pour passer une commande, visitez le site Web de Carefor.

Beaucoup de gens souffrent d’isolement et de sentiments de solitude. Les personnes âgées sont particulièrement à risque, avec 1 personne sur 5 de plus de 65 ans déclarant manquer de compagnie.

Avant la pandémie de COVID-19, la plupart des gens avaient plus de facilité à maintenir leur vie sociale. Les confinements et la distanciation sociale pendant la pandémie ont perturbé cette situation, et de nombreuses personnes ont eu du mal à se reconnecter après la levée des confinements. Cela a eu un impact particulièrement important sur les personnes âgées, qui manquent souvent de moyen de transport et sont moins familiarisées avec la socialisation virtuelle.

L’isolement social peut être très nocif pour votre santé. Des études montrent que l’isolement social et le sentiment de solitude peuvent contribuer à :

  • Dépression
  • Mauvaises habitudes de sommeil
  • Un système immunitaire affaibli
  • Une santé cardiovasculaire dégradée

Établir des liens avec les gens est essentiel à votre santé. Former une communauté est bien plus qu’un simple sentiment chaleureux et flou ; les êtres humains en ont besoin. Si vous êtes une personne âgée qui cherche à nouer de nouvelles relations et que vous ne savez pas par où commencer, voici quelques ressources qui pourraient vous être utiles.

Bibliotheque publique

Les bibliothèques sont un endroit idéal pour rencontrer des gens et se faire des amis. Ils ne servent pas uniquement à consulter des livres ; la plupart des bibliothèques organisent également des événements sociaux et des clubs. Dans les bibliothèques d’Ottawa, vous trouverez, entre autres, des groupes d’écriture, des groupes de tricot et des clubs de lecture. Consultez le site Web de votre bibliothèque locale et il y aura une section pour les clubs et les événements.

Centres communautaires pour personnes âgées

Les centres communautaires organisent souvent des événements pour impliquer davantage les gens dans la communauté. Les centres pour personnes âgées sont également conçus pour être entièrement accessibles. Les activités proposées comprennent généralement des jeux de cartes, des programmes d’exercices et des repas collectifs. Consultez votre centre communautaire local en ligne ou par téléphone pour voir ce qu’il a à offrir.

Bénévole

Le bénévolat est un excellent moyen de réduire l’isolement et de rencontrer de nouvelles personnes. Vous n’avez pas besoin de sortir de l’expérience avec un meilleur ami ; c’est juste agréable parfois de passer une journée parmi des gens partageant le désir de rendre le monde meilleur. Un excellent endroit pour rechercher des opportunités est Bénévoles Ottawa, la Ville de Pembroke et sur le site Web Carefor, où nous recherchons toujours des personnes pour rendre les journées de nos clients un peu plus lumineuses.

Connectez-vous avec votre famille et vos vieux amis

L’un des avantages d’Internet est qu’il vous permet de vous connecter avec des personnes de votre passé. Que ce soit via des sites de médias sociaux comme Facebook ou des sites qui vous aident à retrouver des amis de vos années d’école, il existe de nombreuses façons de retrouver de vieux amis.

Connectez-vous en ligne

Pour ceux qui sont confrontés à des restrictions de mobilité ou qui vivent loin de leur famille et de leurs amis, Internet est un excellent moyen de se connecter et de trouver de nouveaux réseaux sociaux autour de choses qui vous intéressent. Se connecter en ligne peut être intimidant, mais heureusement, il existe des ressources disponibles pour vous aider.

S’occuper de

Carefor propose plusieurs façons aux personnes âgées de rester connectées. Selon votre emplacement, nous proposons des services et des programmes qui répondent à différents besoins. Les programmes de jour pour adultes pour les personnes atteintes de démence (comtés d’Ottawa et de l’Est), le programme d’accompagnement (comté de Pembroke-Renfrew) et les exercices de groupe pour personnes âgées (comtés de l’Est) sont tous d’excellentes occasions de rencontrer de nouvelles personnes.

Si vous ne pouvez pas accéder aux services mentionnés en raison d’un handicap, pensez à consulter le service Para Transpo d’OC Transpo ou les services de transport de Carefor. Carefor propose également des visites sociales individuelles qui peuvent avoir lieu à votre domicile ou par téléphone.

De plus, si vous avez besoin d’une aide supplémentaire à la maison pour le nettoyage ou les soins personnels, Carefor propose des services de soutien personnel et d’entretien ménager. Ceux-ci peuvent être plus qu’une simple aide et peuvent offrir un lien social.

Enfin, Carefor gère également des maisons de retraite à Pembroke et une maison de retraite pour femmes atteintes de démence à Richmond, dans l’ouest d’Ottawa, qui permettent aux personnes qui ne peuvent ou choisissent de ne plus vivre à la maison de se connecter avec de nouveaux amis.

Pour voir quels services Carefor se trouvent dans votre région ou trouver plus de ressources, visitez notre site Web.

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d’information mensuelle !
Livrée directement dans votre boîte de réception une fois par mois.

« * » indique les champs nécessaires

Name*
De quelle région souhaitez-vous avoir des nouvelles ?